le jeu des incohérences et autres contradictions sociétales

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'gestion'

de l’administration

Posté : 16 mars, 2009 @ 10:43 dans gestion | Pas de commentaires »

Opposer la fonction publique et le privé ne fait pas avancer les choses. Cela ne mène  qu’à des guerres picrocholines ,stériles et burlesques. Avez-vous remarqué que la critique des fonctionnaires est un tabou en France? On évite le sujet lors d’un repas entre amis parce que quelque part , à tort ou à raison, tout le monde se sent visé. En effet,nous avons pour la majorité d’entre nous au moins un fonctionnaire dans notre famille. Commençons par la poste:les nombreux  sketchs des humoristes sont révélateurs des failles du système:lenteur au guichet ,horaires d’ouverture en inadéquation avec le rythme de la société………Quelque part, j’aime ce décalage totalement anachronique:on dirait la france des années 50 ,où l’on prenait le temps de vivre. Assenez-leur alors la moindre des petites remarques……Fort de leur impunité et de l’approbation tacite de leur hierarchie,ils montent alors sur leurs grands chevaux: tu es pressé? J’ai tout mon temps ne t’en déplaise… Pourquoi une telle susceptibilité? Est-elle amplifiée par leur position de privilégié du marché de l’emploi? Le statut permet-il alors d’une manière officieuse l’arrogance?est-il utile de rappeler qu’il n’y a pas que les retraités qui fréquentent la poste….un peu de compassion pour le rythme frénétique du privé …….Que l’on arrête aussi avec cette prétendue sympathie des facteurs.Ils font des sourires pour le calendrier de fin d’année et ne prennent des nouvelles de votre vie que pour informer les impôts de votre futur déménagement….(auraient-ils un lien quelconque avec les RG? Non, je préfère que ma mémoire collective s’arrête sur l’image du sympathique facteur ,devenue presque dans notre pays une image d’Epinal….)

Je ne m’étendrai pas sur l’anpe,qui est,comme tout le monde le sait,une grande supercherie….Ils ne traitent que des stages sous-payés et autres formations improbables. Les recruteurs ne s’adressent à eux que lorsque les autres moyens ont échoué (réseaux,chasseurs de têtes…..).Ils ne leur reste donc que les miettes. On se plaint du manque de motivation des chômeurs quand ils poussent les portes de l’anpe? Peut-être parce qu’ils savent que les postes qu’on va leur proposer ne vont que conforter leur position de rebut de la société.L’anpe n’est plus une incohérence,c’est une plaisanterie….

 

Ecole de Saint-Rabier |
injustice |
aicpfrance72 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paulrmiste
| LA FRANCE DU BAS
| SAVOIRS AUTONOMES