le jeu des incohérences et autres contradictions sociétales

Bienvenue sur mon blog

Archive pour la catégorie 'forces de l’ordre'

de la police et autre gendarmerie

Posté : 2 avril, 2009 @ 10:27 dans forces de l'ordre | Pas de commentaires »

Je sais qu’ils n’appartiennet pas au même ministère….Je parle d’eux  en  tant que représentants des forces de l’ordre….

Première fonction et première incohérence : assurer la protection des citoyens…..Allons ,allons ,la police n’a jamais été là pour ça….Vache à lait de l’état ,oui….Voilà la seule véritable mission….Dans ma région ,dans le sud , ils harcèlent les routiers parce qu’il manque une bavette au nom de la sécurité (c’est-à-dire ceux qui sont solvables et qui travaillent…) mais délaissent allègrement les gitans et autres populations marginales car ils sont:1) pas solvables 2) plus farouches …..Le comportement dit « cow-boy » ne s’exerce que lorsqu’il n’y a pas de danger potentiel…..

Attention , je suis  mauvaise langue , ils sont présents lorsque survient un accident de la route…..pour repérer les traces éventuelles sur la route ou pour sécuriser la zone….

Tout le monde le sait, ils ne sont pas placés là où c’est une zone accidentogène avec leurs radars mais là où cela rapporte le plus….Mais le système le veut : ils ont des primes selon le nombre de procès verbaux dressés! Il ne faut donc pas les incriminer mais dénoncer plutôt ces ordres qui viennent d’en haut…..

Je n’aime pas les idées toutes faites qui ne sont pas vérifiées par des faits précis ou des chiffres statistiques….Voici une idée répandue sur les forces de l’ordre : ils n’interviennent  ,lorsqu’il y a une bagarre quelque part ,qu’à la fin du conflit, autrement dit lorsqu’il n’y a plus de risques pour eux….Je m’insurgeais de cette critique facile et caricaturale! Mais il faut bien avouer que la « fonctionnarisation » du métier rendrait pleutre le plus courageux des chevaliers….Le chevaleresque n’est d’ailleurs plus de ce monde…On fait dans le « cow-boy » désormais: on interpelle un honnête citoyen pour un dépassement de 10 km/h de la vitesse autorisée. Mais l’exemple du comportement d’un commissariat dans une ville à coté de chez moi a montré qu’ils étaient moins cow-boy dans d’autres circonstances. Une bande de jeunes s’est rebellée (et ce n’est pas la Seine-st -Denis)…Les gendarmes ont été caillassés et n’ont trouvé d’autre solution pour mater la rebellion qu’un repli dans leur commissariat…Quel courage…..(ils attendaient peut-être un renfort du GIGNemoticone).

Dans le même ordre,il y eut une bagarre dans une chaîne de restaurant connue à Saint-Jean-de Védas (année 2000?): il s’agissait d’une bagarre violente avec des gitans….La police ,prévenue le plus rapidement possible, est intervenue 30 minutes plus tard ….Tout était bien évidemment fini… un homme a été blessé avec un coup de couteau…..

Autre experience:on vole la voiture de mon mari (devant notre portail).Un jour ,connaissant par coeur sa voiture (les moindres erraflures) il la voit, les plaques ayant été changées…Il appelle aussitôt le commissariat où l’on a effectué la déclaration de vol…..Ils nous ont répondu que l’endroit où on avait vu le véhicule n’était pas leur secteur!! Ils n’ont rigoureusement rien fait! Ils ont pris notre déposition (cela,ils savent le faire): je ne savais pas que le métier de policier était essentiellement un métier de bureaucrate….Après tout ,à quoi bon se démener,ce n’est qu’une voiture volée,les assurances sont là pour ça! J’ai compris!les assurances sont là non pas pour rembourser la victime,mais pour éviter aux policiers de courir après les voleurs,ils ont déjà tellement de travail!(se rendre sur les lieux d’un accident par exemple!!Et oui,ils ne sont plus occupés à flasher les gens,il y a les radars automatiques!).Doit-on attendre les résultats d’une investigation et donc le démantèlement d’un traffic de voitures volées pour récupérer son bien?!

Protéger les plus faibles? Faux :ceux qui appellent la police pour demander de l’aide sont les gêneurs….On prend votre identité et non pas celle de ceux qui commettent un délit!Exemple: être gené par un voisin bruyant….Les gens qui ne font pas de bruit et respectent les autres seront toujours lésés dans l’affaire…Ce sont eux qui sont obligés d’appeler la police pour avoir le calme ,ce sont eux les procéduriers….Or ,les gens impolis qui se moquent de gener les autres n’ont aucune raison d’appeler la police, eux!! Encore une caractéristique de la société française: les gens par qui les problèmes arrivent  (devraient-on dire plutôt soulevés) sont montrés du doigt ! Vous imaginez, on les fait se déplacer pour un simple problème de voisinage….Pardonnez mon manque de tempérance…..On peut se défouler en déposant une main courante..Oui,je dis bien « se défouler »puiqu’elle n’a aucune conséquence juridique .En revanche ,  le fait de porter plainte a une valeur mais pour cela il faut des preuves…..Cette alternative de la main courante est donc un leurre puisqu’elle ne sert à rien si ce n’est à faire croire que la société prend en compte les petits » agacements » des citoyens…..Cela me fait penser aux cahiers de doléances dans les mairies où l’on fait croire aux citoyens que l’on vit dans une démocratie et que leurs requêtes seront lues…..Laissez-moi en douter….

Porter secours ? mon mari fait le 17 pour signaler un accident de la circulation….au lieu de s’interesser au nombre de véhicules en cause ou la façon dont cela s’est produit,on lui demande ses coordonnées à lui (!!!) et on lui dit d’un ton tout à fait censeur qu’il ne faut pas telephoner en conduisant…Comment crédibiliser l’acte citoyen dans ce pays si même les policiers rendent coupables ceux qui aident? Une chose est sûre ,messieurs,il n’y aura plus de récidive de notre part ,quitte à laisser crever les gens au bord de la route……

 

Résultante (ou déviance ?) du sacro-saint corporatisme de la gendarmerie :l’affaire Lamare. Vols,meurtres:c’était un gendarme.3 membres des forces de l’ordre comprennent rapidement qu’il s’agit d’un gendarme à la lecture des lettres anonymes de celui-ci.Or ,la hierarchie de la gendarmerie se refuse à vérifier les emplois du temps des gendarmes.Or cette lenteur voulue a poussé Lamare à d’autres crimes ou violences….Que peut-on en conclure? Que la hierarchie de la gendarmerie a préféré taire une histoire peu glorieuse pour elle:elle ne doit jamais être discréditée et cela ,c’est plus fort que tout!Plus fort que la protection de nos concitoyens!Rappelons l’une des premières fonctions du gendarme:assurer la protection des citoyens…..La vanité des hommes , la loyauté sans reflexion envers une hierarchie bornée, le maintien  d’une réputation:voilà les raisons officieuses d’une telle lenteur…Quelles incohérences!! Ou l’expression manifeste de la défense à tout crin d’un corporatisme à la française…(cf « de la mentalité française » ou l’education nationale).Ceux qui ont découvert la vérité « avant les autres » ont été disons « ralentis »dans leur carrière…En revanche,ceux qui ont permi de garder le secret plus longtemps ont eu un parcours sans encombres (c’est-à-dire ceux qui avaient le sentiment corporatiste le plus développé).

 

Ecole de Saint-Rabier |
injustice |
aicpfrance72 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paulrmiste
| LA FRANCE DU BAS
| SAVOIRS AUTONOMES