le jeu des incohérences et autres contradictions sociétales

Bienvenue sur mon blog

de la violence

Classé dans : societe — 5 avril, 2009 @ 15:51

Janvier 2007:deux jeunes adultes portent à terre et frappent une institutrice parce qu’ elle avait réprimandé leur petit frère….Le plus âgé , 23 ans , écope de 7 mois de prison , seulement pourrait-on ajouter….La sanction en dit long sur le manque de considération du statut enseignant par la société….Agresser un enseignant , ce n’est pas si grave au fond , il faut relativiser….On a dit qu’il fallait une sanction exemplaire mais je dénonce ces verdicts « pour l’exemple ».Si la sanction se devait d’être lourde c’était:

1) parce qu’il est inadmissible qu’un homme (dans le cas présent 2 hommes) porte la main sur une femme et ce quelque soit les circonstances

2) parce qu’il est intolérable ,pour la crédibilité de l’enseignant,de remettre en cause son autorité

3) parce que l’on se doit en tant que citoyen de respecter les représentants d’une institution républicaine

Je quitte le monde enseignant qui reçoit de plein fouet et sans aide aucune les problèmes qu’engendre notre société. Parlons alors de ce qui peut générer ces violences…

Aucune violence n’est excusable mais certaines s’expliquent….Au lieu de constater d’une manière inerte les faits ,il faudrait que l’on se demande comment une personne a-t-elle pu en arriver là? Et cela , c’est l’affaire de tous…Un comportement extrême est le symptôme d’un desespoir infini…..il n’arrive pas par hasard…..

Je pense à « human bomb » prenant en otage une école maternelle à Neuilly ( mai 1993) , je pense à la tuerie de Nanterre où un homme fait feu sur le public au terme d’un conseil minicipal (mars 2002)….

Les protagonistes de ces faits divers ont sensiblement le même profil:grand banditisme? non,des pauvres types….Des gens qui certainement ont été honnêtes toute leur vie…Des gens ,qui ,à force d’être malmenés par la vie, ont « pété les plombs »…Des hommes qui aprés avoir commis cette violence la retourne contre eux (ou sont dans un état d’esprit suicidaire).Il est donc interessant de se positionner l’espace d’un instant de leur point de vue…Human bomb était un entrepreneur en dépression car sa société en informatique avait fait faillite……L’homme de la tuerie de Nanterre avait une licence d’histoire -géographie:on est loin de l’image inculte et primaire des bandits de notre inconscient collectif….L’homme de Nanterre était au chômage: est-ce normal quand on a un certain niveau d’être mis au ban de la société et de ne pas avoir un emploi en rapport avec son niveau d’étude? N’est-ce pas là une violence manifeste…?L’un en faillite , l’autre sans emploi: la violence faite aux individus ressurgit parfois comme un écho…Le lieu de la tuerie de Nanterre est interessant: il est allé voir les représentants du pouvoir local: »je décidais d’en finir en tuant une mini élite locale » dit-il dans une lettre posthume..Ils rendent à la société la violence dont ils ont été victimes….Posons-nous les questions suivantes alors: ces élus ,s’il était venu « en ami » auraient-ils fait quelque chose pour lui ? Lui auraient-ils preté une oreille attentive ,comme on le doit à tous les administrés en désarroi quand on est élu? L’écoute se serait-elle suivie de faits ? Ne lui aurait-on pas tenu ce langage trop souvent entendu: »on a le destin qu’on mérite, c’est à toi de te bouger…. »Certes mais quand on ne va pas bien c’est difficile de se bouger, quand on n’appartient pas à l’élite , c’est difficile d’y entrer (cf de nos élites). Il était engagé politiquement et avait une maîtrise de sciences politiques…Pourquoi ne faisait-il pas partie du conseil?

Un fait divers récent vient apporter de l’eau à mon moulin:avril 2009:un homme a tué 13 personnes à Bighampton aux Etats-unis puis s’est suicidé .Bon d’accord,on dépasse le cadre national.Mais avouez les similitudes avec les exemples précédents….Il venait d’être licencié (violence?) et n’avait pas réussi à avoir sa carte de citoyen américain(double violence?).Acte symbolique : il tue les personnes se trouvant dans ce centre d’aide aux immigrés…Encore un qui ne trouvait pas sa place..

Je pense aussi à cet agriculteur qui a tué 2 inspecteurs du travail en Dordogne en 2004. Les cadres de chez Renault se suicident,d’autres tuent….Son exploitation était en difficulté (perspective d’une liquidation judiciaire)Situation critique…Etait-ce le moment d’un contrôle? Biensûr il faut lutter contre le travail illégal (Claude Duviau employait des saisonniers non déclarés) mais ces pratiques ne sont-elles pas la conséquence des difficultés économiques de la profession agricole ?  Quand un paysan risque de perdre ce qu’il a de plus cher ,c’est-à-dire sa terre et son outil de travail ,la venue des fonctionnaires (qui eux ont la sécurité de l’emploi) ne résonne-t-elle pas comme une véritable provocation ?

Ils auraient dû aller voir un psy, me diriez-vous….Là ils auraient été écoutés! pensez vous vraiment que cette profession libérale ait des accès de philantropie? Ils sont plus enclins à voir en vous une « rentabilité » …ils ne sont pas les seuls: la société entière manifeste de l’indifférence pour les gens en difficulté..Il faut être un leader ou ne pas être…

Ecoutons davantage les autres , soyons plus attentifs car peut-etre que notre voisin ,notre frère ,notre fils peut devenir un jour ces bombes à retardement…Rien ne vaut dans ces moments le soutien des proches qui peuvent pressentir un mal-être chez quelqu’un ,alors que pour tout le monde »il allait très bien »….Ainsi ,on évitera peut-être de dire lors d’un prochain drame: je ne savais pas qu’il allait si mal! Plus globalement ,la société devrait faire en sorte que chacun ait la place qu’il mérite car cela crée un sentiment d’injustice et de frustration…Tous les frustrés  ou tous les chômeurs ne tuent pas me direz-vous ( et heureusement!) mais quelqu’un de fragile psychologiquement peut vite dériver…Et il ne suffit pas de courir tous les matins pour que le morale revienne (comme je l’ai parfois entendu dire..).Les gens qui tiennent de tels propos ne savent pas ce que c’est que de se trouver vraiment au fond d’un gouffre…

 

Parlons maintenant des violences qui ne s’expliquent pas ..des violences gratuites qui n’ont pour seul but que d’exacerber les instincts les plus sadiques….Celles-ci sont méprisables ,viles et lâches..je pense par exemple aux tournantes , aux règlements de compte entre bandes rivales pour un mot plus haut que l’autre , au harcèlement de toute une classe sur un élève parce qu’il est différent…Il s’agit tout simplement d’ une banalisation de la violence: en faire usage n’est pas un délit , au contraire elle est la preuve d’une virilité ou d’une superiorité par la force…On parle des cités ,mais les bizutages dans les grandes écoles ne font pas mieux…Comme si on acceptait le fait que quelqu’un de supérieur (et il faut voir ce que l’on entend par là ) puisse déverser ses détritus pour son propre bien-être sur quelqu’un d’autre….Ou l’usage de l’humain comme soupape de sécurité d’un autre être humain….Cette idée me débecte et commençons par donner l’exemple en haut en éradiquant le bizutage dans les grandes ecoles et en sanctionnant beaucoup plus fermement cette violence gratuite…

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Ecole de Saint-Rabier |
injustice |
aicpfrance72 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Paulrmiste
| LA FRANCE DU BAS
| SAVOIRS AUTONOMES